samedi 10 janvier 2015

Conseils pour une année réussie sur Twitter

La période des fêtes s'achève enfin, et après l'échange des vœux vient le temps des bonnes résolutions. L'une des miennes est "arrêter de se laisser emmerder par les cons", et notamment sur Twitter. Problème, votre timeline est envahie de cons. Il peut s'agir de cons personnels auxquels vous êtes abonnés, ou de cons rapportés dont vous voyez les RT. Moi qui par exemple ai toujours refusé de m'abonner à Nadine Morano, je suis tout de même continuellement pollué par ses tweets débiles que d'autres twittos certainement plein de bonnes intentions s'amusent à retweeter pour marquer leur approbation dans une tentative désespérée de paraître moins cons qu'elle. Et ça m'emmerde profondément, mais comment y remédier ?

La solution est pourtant toute simple : se faire bloquer par le con zéro ! Une fois bloqué, les RT dudit con n’apparaîtront plus dans votre timeline. Pour se faire bloquer par un con c'est assez facile, sauf quand le con est particulièrement persévérant (ou particulièrement con, ce qui nous fait rentrer dans le domaine étrange de la méta-connerie qui est à la connerie ce que la mécanique quantique est à la physique). Il suffit de l'injurier copieusement et en public. Pour les hommes je conseille le sobre mais classique "Va te faire enculer sale connard de merde". Pour les femmes, on préférera un "Ta gueule grosse morue" plus adapté à leur sensibilité particulière, on a beau être un gros troll on n'en reste pas moins gentleman. Vous pouvez aussi tenter le free style comme un "Je te sodomise avec du gravier toi et ta famille, surtout ta salope de fille qui suce des bites pour 10€ dans les chiottes du bahut", d'un meilleur effet en société. En revanche évitez le fashion faux-pas et assurez-vous de respecter la grammaire de notre belle langue si vous ne voulez pas passer vous-même pour un con :


Mais attention au zèle ! Vous pouvez à la fin vous retrouver avec une timeline un peu trop propre. Et un hygiénisme trop prononcé n'est pas exempt de défaut, à commencer par l'ennui (car dites-moi, à quoi servent donc les réseaux sociaux si on ne peut pas s'engueuler une fois de temps en temps avec des inconnus ?). Dans ce cas je vous conseille de prendre les devants et de repeupler un petit peu votre timeline avec des cons bien ciblés. J'ai beau être complètement athée je reste tout de même un peu superstitieux, héritage de mon cerveau reptilien (les djihadistes verront de quoi je parle), et je crois en l'existence d'un dieu du Chaos façon Loki, vous savez, celui qui vous vole une chaussette sur deux, planque votre télécommande ou vos clés de bagnole, et égare vos factures au fond de vos tiroirs en les faisant réapparaître le lendemain de l'échéance. En guise d'offrande au dieu du Chaos j'ai donc trouvé la solution du bordel ciblé : je laisse un petit tas de merdier dans un coin avec des trucs dont je n'ai pas grand chose à battre, et je concentre mes efforts sur les choses vraiment importantes. Ça a l'air de plutôt bien marcher jusqu'à présent (je vais peut-être fonder une religion, il y a déjà un paquet d'adeptes). Et bien sur Twitter c'est pareil : si vous ne laissez pas un peu de bordel savamment organisé dans votre timeline, il s'auto-organisera à votre insu avec des résultats bien moins satisfaisants. C'est pourquoi je followe quelques crétins dont j'ai fini par ignorer les tweets de façon inconsciente, un peu comme les bannières de pub dont on ne remarque même plus la présence.

Et c'est là qu'intervient toute la puissance de Twitter comme détecteur de cons. Ce problème millénaire sur lequel se sont heurtés les plus grands esprits de l'Histoire de l'Humanité, une poignée de geeks californiens l'a résolu avec un outil aussi simple que puissant : le hashtag. Pour activer votre détecteur de cons sur Twitter, il vous suffit tout simplement de saisir ou de cliquer (*) sur un hashtag savamment choisi, comme #unbonjuif, #onlr, ou #JeSuisKouachi, et vous voici à présent avec un vaste choix de cons disponibles sur toute la planète. Si ce n'est pas un accomplissement majeur au progrès de l'Humanité permis par l'Internet (ça, et les vidéos de chatons), je ne sais pas ce que c'est.

En espérant que ces conseils vous seront utiles, je vous souhaite une bonne année 2015, qu'elle s'achève mieux qu'elle a commencé. Ça devrait pas être trop dur.


(*) pas de liens, je vais pas non plus leur faire un référencement gratuit à tous ces cons.

3 commentaires:

  1. Merci pour ces conseils.

    Je vais ajouter un autre truc. Il faut etre de la droite de la gauche. Tu peux bloquer des connards, d'autres viennent tout seul car ils ont besoin de reconnaissance de la part de la vraie gauche et de leurs chefs, comme CSP ou Vogelsong. Il faut donc se faire insulter par @jegoun.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui bien vu, j'avais sous-estimé l'instinct grégaire du con :)

      Supprimer